En 1902 déjà…

 Déjà en 1902, un Lord anglais soulignait les difficultés de sa langue maternelle !

 

Les mots en bleu dont la graphie est similaire se prononcent différemment. Si un Anglais s’en plaint, c’est dire ! Seule l’écriture phonétique permet de faire la différence et de les prononcer correctement ! Et c’est encore plus vrai pour nous Français !

Quand on parle la langue anglaise,

Pourquoi break  [breik] ne rime-t-il pas avec weak [wi:k]?

Vous ne pouvez donc pas me dire pourquoi il est vrai

Qu’on dit sew [sɘu], mais aussi few [fju:]?

Et pourquoi celui qui écrit des vers

Ne peut-il pas faire rimer son horse [hɔ:s] avec worse [wɘ:s]?

Beard [biɘd] n’est pas pareil que heard [hɘ:d],

Cord [kɔ:d] est différent de word [wɘ:d].

Y a-t-il une raison connue ?

Pour résumer tout cela, il me semble

Que les sons et les lettres ne vont pas ensemble !

Traduction d’un extrait du poème de Lord Cromer, paru dans « The Spectator » le 9 août 1902

 

(pour le visuel : merci au blog « Teaandscones » du Collège D. Puech, de St Geniez d’Olt)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.