Témoignages sur les formations pour les dyslexiques

Formation stage anglais English Phonopass

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Orthopédagogie en anglais

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Formation « apprentissage spécifique anglais pour les dys »

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Témoignages de tous ceux qui ont pu profiter de l’expérience d’Odile Golliet

Vous devez avoir déployé une énergie folle pour tout ce travail que vous menez !

Noté 5 sur 5
27 mai 2015

» Bonjour Madame, Je suis en pleine lecture de votre livre reçu cet hiver. Il me faudra le temps de digérer tout ça avant de peut-être vous faire un retour. J’ai aidé cette année deux élèves dyslexiques dont un en 6ème qui s’en est bien sorti en anglais. Néanmoins, je constate que si les copies des interrogations n’étaient pas écrites en pattes de mouche (police en 8 !! sur une page A3 pliée en deux …), il s’en serait bien mieux sorti. En lui demandant ce qui lui avait posé problème là où il aurait du répondre très correctement parce qu’il savait quoi répondre, il me répond très souvent qu’il ne comprend pas l’instruction. Et il ne la comprend pas parce qu’elle est écrite en caractères beaucoup trop petits. Il me dit se « sentir oppressé par trop d’informations au même endroit » et perdu dans l’espace de la copie. Je lui ai naïvement suggéré une loupe mais une loupe ne l’aide en réalité absolument pas car elle ne permet que de distinguer les lettres ou les mots courts qui apparaissent. Les mots longs dépassent les dimensions de la loupe et de toute façon, ça ne lui donne pas une vue d’ensemble du texte. Quand je lui lis l’instruction et qu’il l’écoute, il me répond correctement. C’est une catastrophe ce type de copies qui certes, je le comprends, permet d’économiser du papier pour l’EN. La police 8 (ou même 10) est déjà beaucoup trop petite pour les élèves n’ayant aucun trouble de l’apprentissage ; pour les dys, c’est vraiment une catastrophe. Ils sont 5 dyslexiques dans leur classe de 6è. La professeur ne fait pas d’agrandissement, même pour un si petit nombre d’élèves. La maman est lasse de rappeler à chaque professeur ce problème à chaque fois que l’occasion se présente, c’est-à-dire à chaque conseil de classe ou à une réunion professeurs/parents. Son fils s’en sort pour l’instant mais il n’est qu’en 6è … Un autre élève, qui termine sa 4è, est si las de ce genre de copie qu’il ne fait même plus l’effort de lire et rend quasi copie blanche en langues tant il sait qu’il lui faut un temps infini pour dégager clairement une instruction qu’il essaie tant bien que mal de recopier d’abord sur une feuille de brouillon pour pouvoir la lire en la comprenant. Il fait le 1er exercice alors que tous les autres élèves ont terminé …Que faire pour que les parents soient entendus par des professeurs qui sans doute pourraient imprimer les tests en gros pour les rares élèves dys qu’ils ont en cours. La plupart s’en contre-fichent. Moi je n’ai aucune légitimité pour aller à leur rencontre. Ces tests ne sont même pas écrits par les professeurs – le problème ne vient pas que d’eux. Ils sont écrits par les éditeurs. Votre voix est-elle entendue par les éditeurs ? (même les supports type ENJOY sont écrits en petits caractères). Vous devez avoir déployé une énergie folle pour tout ce travail que vous menez ! Félicitations et bon courage ! «
Céline P. accompagnant les élèves dyslexiques ou en difficultés scolaires, mai 2015

Anonyme

Tout s'est très bien passé

Noté 5 sur 5
24 février 2015

« Tout s’est très bien passé ces deux derniers samedis. Les parents ont apprécié ces deux jours de formation parentale intenses et très enrichissants : des parents qui ont découvert le quotidien de leur enfant par des exercices de mise en pratique… avec des maux de texte et des fous rires aussi ! Nous sommes tous repartis avec des outils, des méthodes et des conseils pratiques pour nous aider à donner un sens à l’apprentissage par un approche ludique et créative de l’accompagnement de nos enfants (à la maison) vers l’autonomie. (…) . Nous proposerons à nouveau deux deuxième session au Collège de la Salle qui aura lieu en mars 2015. »
Témoignage de Myriam, participante (et organisatrice) à une formation en groupe de parents d’enfants dys

Anonyme

Un immense MERCI à Odile Golliet pour sa méthode

Noté 5 sur 5
10 décembre 2014

» Je suis la maman d’un enfant de 14 ans scolarisé en 3ème, classe théâtre au collège Le Semnoz (74). Mon fils présente une dyslexie et dysorthographie, ainsi qu’un TDAH et un fonctionnement à Haut Potentiel. Odile Golliet m’a tout appris sur ces fonctionnements lors de notre rencontre il y a presque trois ans. Nous avons dès cette époque mis en place de nombreux aménagements, notamment la méthode d’apprentissage de « l’anglais pour les dyslexiques » d’Odile Golliet. J’ai enseigné à mon fils la phonétique et refait chaque cours de 6ème et de 5ème en reprenant exactement la méthode d’Odile Golliet. Mon fils a réussi à apprendre l’anglais ! il a fait une bonne classe de 4ème, notamment en anglais et réussi brillamment en 3ème, avec 17,30 de moyenne en anglais ! Il est devenu autonome par rapport aux couleurs grammaticales utilisées par Odile Golliet. Ces couleurs qui donnent du sens à la grammaire étaient essentielles au début de son apprentissage de l’anglais pour qu’il puisse acquérir les fondations solides du fonctionnement de la langue anglaise. Maintenant que c’est chose faite, il peut s’en passer. Un immense MERCI à Odile Golliet pour sa méthode de mise en réussite des apprenants, pour sa grande disponibilité et bienveillance. «
Anne B., le 10 décembre 2014

Anonyme

Connaissance des troubles dys, prise en charge et remédiation

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Formation « prise en charge des DYS à l’école et à la maison »

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Formation « module 1 : la dyslexie avec le module 2.1, orthopédagogie toute matière »

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Formation Ozanam – « spécifique anglais pour les dys »

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

Laisser un avis